Victoire d’Aspinall sur Pavlovich malgré la blessure au dos à l’UFC

Tom Aspinall, victorieux de Sergei Pavlovich lors de l’UFC 295 pour le titre intérimaire des lourds, a divulgué à ESPN avoir souffert d’une blessure au dos. Cette contrainte l’aurait limité à un entraînement de seulement cinq jours en préparation de l’événement le plus important de sa vie.

Tom Aspinall remporte le titre par intérim des poids lourds après une préparation émotionnelle

Cinq jours de préparation ont précédé l’un des combats les plus cruciaux de la carrière de Tom Aspinall. Le combattant anglais a stupéfié son entourage en remportant une victoire par KO dès le premier round contre Sergei Pavlovich. Il assure ainsi le titre par intérim des poids lourds, malgré avoir accepté le défi à moins de deux semaines de l’événement.

A lire aussi : C’est quoi un appelant limicole et quand faut-il l’utiliser ?

Après sa victoire, Tom Aspinall a mis du temps à redescendre de son nuage, ému jusqu’aux larmes. 

Les raisons de cette déferlante émotionnelle ont été expliquées par le combattant anglais aux micros d’ESPN. Cela s’est déroulé en coulisses du Madison Square Garden, juste après le combat. Il a évoqué une préparation difficile de moins de deux semaines, marquée par une importante blessure au dos. Cette période a également été ponctuée de diverses péripéties.

A lire aussi : Voyage en mer : quelle possibilité offre un bon bateau ?

Restez informé des événements, résultats et développements passionnants dans le monde MMA sur https://www.mma-news.fr.

Il ne s’est pas du tout entraîné pour l’occasion

Le chemin vers la ceinture pour l’Anglais a été semé d’embûches. En effet, une blessure au dos l’a empêché de s’entraîner pendant une période significative. Lors d’une interview avec la journaliste Laura Sanko, Aspinall a révélé que la blessure est survenue la semaine de l’annonce du combat. Cela a limité son camp d’entraînement à seulement cinq jours, suivis d’une période d’indisponibilité d’une semaine et demie.

Le Mancunien a rencontré des difficultés liées à son visa pendant la préparation. Cela a créé des incertitudes quant à sa participation aux États-Unis. Aspinall a décrit cette période comme les deux semaines les plus folles de sa vie, où tout semblait aller de travers.

Interrogé sur sa préparation physique avant le combat, Aspinall a avoué ne s’être senti réellement prêt que le soir même de l’affrontement. Cependant, lors des moments précédant le combat, il a admis avoir été submergé par le doute. Il se demandait si ses efforts en valaient la peine.

Finalement, dans les circonstances les plus difficiles, Aspinall a remporté la ceinture face à l’homme le plus redouté de sa division. Il a expliqué que sa crainte était un moteur puissant :

  • Assumant ouvertement sa peur et 
  • Trouvant la force de performer malgré cela.

En conclusion, Tom Aspinall a triomphé de Sergei Pavlovich à l’UFC 295 pour le titre intérimaire des poids lourds, malgré une blessure au dos. Avec seulement cinq jours d’entraînement avant l’événement, Aspinall a réalisé une victoire éclatante par KO au premier round. Sa préparation émotionnelle et physique difficile, ponctuée d’obstacles tels que des problèmes de visa, a culminé en une victoire mémorable. Cependant, cela démontre la résilience d’Aspinall face à l’adversité.

Related Posts