C’est quoi un appelant limicole et quand faut-il l’utiliser ?

Quand vous chassez du limicole, vos chances d’attirer ces oiseaux augmenteront en disposant d’un attelage varié sur vos platières. Vous pouvez donc utiliser un appelant limicole dont l’utilisation est autorisée et soumise à une législation très stricte. Qu’est-ce alors un appelant limicole et quand l’utiliser ?

C’est quoi un appelant limicole ?

Un appelant est défini comme un animal vivant dont l’usage est destiné à attirer un autre animal. Un appelant artificiel qu’on appelle aussi forme ou blette est quant à lui un objet imitant la forme d’un animal. Il peut être conçu dans différentes matières comme le plastique et le bois. En clair, l’appelant limicole est un oiseau qui est tenu dans une volière et dont les cris servent à attirer des oiseaux de mêmes espèces ou autres. Pensez donc à utiliser un appelant limicole pour augmenter l’efficacité de votre chasse. Sont autorisés comme appelants vivants, les oiseaux qui sont nés et élevés en captivité.

Dans le meme genre : Comment être écolo à la maison ?

 Les principales espèces utilisées pour la chasse sont les canards colverts, les sarcelles d’hiver ainsi que les espèces d’oies chassables. Des mesures strictes sont imposées sur la limitation de leurs capacités de vol. Des règles spécifiques existent en plus sur leur détention, leur élevage, et leur marquage. Ceci sert à assurer une pratique de chasse qui respecte des normes environnementales et éthiques. L’emploi de certains appelants comme les limicoles est généralement interdit, à l’exception du Vanneau huppé dans certains départements.

Quand faut-il utiliser un appelant limicole ?

Les appelants sont autorisés sous certaines conditions pour chasser à tir du gibier d’eau sur le territoire métropolitain. Dans certains départements, ils peuvent être employés pour la chasse des colombidés, de l’alouette des champs et du vanneau huppé. Dans le cas de ces derniers, on parle de chasse traditionnelle. Un appelant sert par ailleurs à la destruction des corvidés sur le territoire métropolitain. Dans cette région, seul est permis l’usage d’appelants vivants, soit vingt espèces au total. 

Lire également : Les peptides de collagène pour soulager les tendinites

Pendant les parties de chasse, la quantité d’appelants à utiliser ne doit pas excéder 100 oiseaux toutes espèces confondues. Cette restriction s’applique aussi aux animaux détenus à proximité immédiate du lieu de chasse. Le transport des appelants limicoles est souvent autorisé durant toute l’année. Toutefois, en cas de crise sanitaire, des restrictions supplémentaires peuvent être imposées par les ministères compétents. Cela peut par exemple avoir lieu pour une épidémie de grippe aviaire. Ces mesures peuvent inclure le refus du déplacement et d’usage des appelants limicoles dans certaines zones à risque.

Un appelant limicole est donc une espèce d’oiseau utilisé pour appâter ses semblables. Son usage est interdit dans certains départements et peut être complètement défendu en cas de crise sanitaire. Quand vous utilisez des oiseaux comme appelants, l’effectif maximum que vous pouvez détenir est aussi soumis à une limitation.

Related Posts